120 ans après, Champs de justice, les Champs libres et le musée de Bretagne donnent la parole à Charles Dreyfus, petit-fils du Capitaine, et à Vincent Duclert, historien de l'affaire, afin de débattre de l'enjeu de commémoration.
Le 21 septembre 1899, le capitaine Dreyfus quittait Rennes, libre mais pas encore réhabilité. 120 ans après, jour pour jour, Champs de Justice, les Champs Libres et le musée de Bretagne donnent la parole à Charles Dreyfus, petit-fils du Capitaine, et à Vincent Duclert, historien de l'Affaire, afin de débattre de l'enjeu de commémoration du second procès de Dreyfus à Rennes et plus largement des enjeux mémoriels. Vincent Duclert historien du politique contemporain, est l'auteur d'une thèse de doctorat sur l'engagement des intellectuels dans l'affaire Dreyfus. Ses travaux sur l'événement de l'affaire Dreyfus et son impact national et international l'ont conduit à étudier la France républicaine et la question démocratique, en relation avec les engagements intellectuels, les mondes de la gauche, les acteurs politiques, les représentations culturelles. Charles Dreyfus, petits-fils du Capitaine Alfred Dreyfus, est vice-président de la fondation Zola-Dreyfus.

Samedi 21 septembre, 15h30, musée de Bretagne, les Champs libres, 10, cours des Alliés, Rennes. Gratuit. Contact : 02 23 40 66 00, http://www.musee-bretagne.fr/


Source des données : Infolocale. Pour annoncer vos évènements dans cette base, rendez-vous sur www.infolocale.fr.