Jules Durand, docker-charbonnier et syndicaliste, est condamné à mort en novembre 1910 pour un crime qu’il n’a pas commis. « Le Dreyfus des ouvriers » sera amnistié en 1918. Il finira ses jours à l’asile psychiatrique.

De cette affaire, il n'est resté aucune trace. Dans le Havre d'aujourd'hui, la réalisatrice rencontre les hommes et les femmes que Durand aurait pu côtoyer. Projection suivie d'une rencontre avec Christian Pfohl, producteur En partenariat avec la Ligue des Droits de l'Homme et dans le cadre du 120ème anniversaire du procès en révision du Capitaine Alfred Dreyfus.

Cinéma. Dimanche 31 mars, 16h, les Champs libres, salle de conférences, 10, cours des Alliés, Rennes. Gratuit. Contact : 02 23 40 66 00, http://www.musee-bretagne.fr/


Source des données : Infolocale. Pour annoncer vos évènements dans cette base, rendez-vous sur www.infolocale.fr.